Devenir bénévole !

 

L’équipe des Chats Libres de Chambéry est composée uniquement de bénévoles. Rejoignez-nous !

Être bénévole à l’association les Chats Libres de Chambéry, c’est…

  • Permettre de sauver et soigner des chats errants ou de leur rendre la vie moins pénible dans la rue
  • Permettre à des chatons nés dans la rue d’avoir une chance de poursuivre leur existence en sécurité et couverts d’amour,
  • S’engager à rendre un service désintéressé aux chats errants de Chambéry et des communes proches,
  • Partager l’éthique, les objectifs et les valeurs de l’association,
  • Respecter la charte des bénévoles, et le cas échéant, la charte de la famille d’accueil,
  • Être “bénévole”, c’est à dire n’attendre aucun profit direct ou indirect de ses actions pour l’association,
  • Être prêt à s’investir pour l’association, le bénévole ayant des droits (notamment être libre de fixer dès le début ses propres limites) mais aussi des devoirs (ne pas prendre cet engagement à la légère),
  • Agir dans la convivialité, l’esprit d’équipe, et le respect des autres,
  • Surtout : aimer les chats et vouloir les aider !

Nos actions (sur le terrain, ou à distance)

Être bénévole capture

En participant à la capture des chats libres et en assurant le suivi auprès des vétérinaires partenaires, le retour sur leur lieu de vie et les soins quotidiens (nourriture, sécurité).

Déroulement d’une capture :

Les chats sont attrapés grâce à des trappes à fermeture automatique. Ce procédé indolore permet de pouvoir présenter les chats au vétérinaire afin de les soigner, de les stériliser et de les identifier.

Nous positionnons la trappe à proximité du lieu où les chats se sentent en sécurité, là où ils ont leurs habitudes. Nous plaçons de la nourriture très alléchante dans la trappe de capture, puis nous nous éloignons, en gardant toujours un oeil sur la trappe. Ensuite, c’est de la patience ! Nous attendons que les chats se rapprochent de la trappe, puis attirés par l’odeur de la nourriture, entrent d’eux même dans le piège pour le festin ! Au milieu des trappes se trouve une pédale, qui actionne le mécanisme de fermeture de la porte lorsque les chats marchent dessus. La porte de la trappe se ferme derrières eux, les chats sont pris au piège, il ne reste plus qu’à couvrir la trappe avec un linge pour les mettre dans le noir et les calmer.

Nous gardons le chat une nuit dans leur cage afin de les amener le lendemain matin chez le vétérinaire. Ceci permet au chat d’être ajeun lors de l’opération. Tous les frais vétérinaires sont pris en charge par l’association, le bénévole n’a jamais rien à avancer de sa poche.

Nous récupérons le chat chez le vétérinaire en fin d’après midi. Nous ne gardons ensuite pour la nuit, dans un espace clos, calme, en sécurité. Ceci laisse au chat le temps de retrouver ses esprits après l’anesthésie, et le lendemain nous pouvons nous assurer qu’il va bien avant d’aller ensuite le relâcher sur son lieu de capture.

Lorsqu’un chaton ou chat adulte errant plutôt sociable est capturé, nous essayons de lui trouver un foyer pour ne pas le relâcher. En effet la vie d’un chat dans la rue n’a rien d’une sinécure, elle est remplie de dangers multiples et de souffrances.

Il faut avoir une voiture pour pouvoir être bénévole capture.

Être “bénévole taxi”

Nous sommes aussi à la recherche de ‘bénévoles taxis’, susceptibles de pouvoir transporter du matériel ou des chats, d’un point à un autre.

Être bénévole famille d’accueil (FA)

L’association ne possède pas de structure type refuge. Elle fonctionne uniquement grâce à l’aide des familles d’accueil bénévoles. Quand des chats sociables vivant dans la rue sont capturés et qu’ils ne correspondent pas aux critères de la SPA, ils sont confiés à une de nos familles d’accueil.

Une famille d’accueil supplémentaire, c’est un chat sauvé du danger, de la détresse et souvent d’une mort certaine dans la rue.

En devenant famille d’accueil, vous décidez d’héberger chez vous temporairement un ou plusieurs chats afin de lui permettre de retrouver ou découvrir la sécurité et la chaleur d’un foyer en attendant de lui trouver un foyer définitif.

Vous êtes leur “nounou” et permettez à ces minous de ne pas ou ne plus connaître le triste sort de la rue.

Le travail de socialisation est un travail long et demande beaucoup de patience et d’attention. Il convient d’habituer le chaton ou chat adulte à la présence d’un être humain, puis à son contact. Pour cela, jeux et câlins sont indispensables mais il est primordial de laisser le jeune chat venir à soi et de ne jamais le brusquer ou le contraindre. ( Quelques conseils pour l’accueillir )

Les frais vétérinaires sont intégralement assurés par l’association, le bénévole n’a rien à avancer. La nourriture pour chat peut être fournie par l’association sur simple demande.

Tout le matériel peut être prêté si besoin par l’association (bac à litière, gamelles, arbres à chat, caisse de transport…)

Téléchargez le guide de la Famille d’Accueil (PDF)

Être famille d’accueil de convalescence

Il s’agit d’accueillir au chaud des chats en convalescence post-opératoire pour des chats errants blessés ou malades. La convalescence dure généralement une dizaine de jours, après quoi le chat est relâché à la rue.

L’association prête des cages pour la convalescence. Il suffit d’avoir un endroit clos, sécurisé, au calme et à température entre 15 et 25° approximativement, pour positionner la cage, à l’écart des autres animaux.

La famille d’accueil de convalescence garde le chat dans sa cage, lui change régulièrement son eau, lui donne à manger et nettoie sa litière située dans la cage. Les soins à apporter sont généralement très basiques, il s’agit de glisser un cachet dans la gamelle de nourriture du chat matin et soir.

Être bénévole administratif

Si vous n’êtes pas véhiculé, ou que vous êtes à distance du bassin chambérien, vous pouvez malgré tout venir en aide à l’association en participant aux tâches administratives, qui aident à améliorer notre fonctionnement !

Fonctionnement interne

Comment ça fonctionne ? Qui fait quoi ? Qui contacter ? Comment être informé ? Comment communiquer ? Comment faire passer ses idées ? Comment se proposer ? Comment s’impliquer ?

Un grand nombre de réponses sont déjà dans le kit de départ du bénévole (PDF).

OK ! Je veux être des votres !

Génial ! Contactez nous au 09 72 47 45 84 ou par mail sur contact@chatslibreschambery.com en nous précisant vos coordonnées : prénom, nom, email, numéro de téléphone, et ville/quartier. 🙂

Documentation