Liste des chats à adopter

Afin d’avoir toujours la liste la plus à jour possible, merci de consulter notre page sur le site Seconde Chance :
Liste des chats en attente d’adoption

Pour une plus grande facilité de mise à jour, nous utilisons le site seconde chance qui met en relation les adoptants avec les refuges ou associations de protection animale.

Les chats qui sont placés en famille d’accueil chez nos bénévoles sont tous des chats issus de la rue qui, sauf cas exceptionnel, n’auraient pas pu avoir de place dans des refuges ; ils n’en ont pas moins le droit et le besoin d’avoir leur chance pour trouver un nouveau foyer : nous comptons sur vous pour les accueillir 🙂

Nous ne sommes pas un refuge. Nous fonctionnons uniquement avec des familles d’accueil qui hébergent les chats chez elles : nous ne disposons d’aucun local ou bâtiment pour accueillir les chats. C’est une des raisons pour lesquelles nous ne recueillons aucun chat qui ne viendrait pas de la rue. Si vous voulez laisser votre animal à un organisme qui se chargera de lui trouver une nouvelle famille, adressez-vous à un refuge, par exemple la SPA de Chambéry ou le refuge Amis des Bêtes à Aix.

 

Informations sur les MST félines

La plupart des refuges et certaines associations prennent la décision de faire tester tous les chats ou chatons pour le FIV ou FeLV (maladies transmissibles uniquement entre chats) et de faire euthanasier tous les chats qui sont porteurs de ces maladies.

Ces maladies sont certes graves car mortelles à moyen ou long terme (certains chats porteurs vivent sain jusqu’à plus de 15 ans sans déclarer la maladie, d’autres ont moins de chance et vivent moins longtemps), mais ne devraient pas être vues comme des fatalités. A Chats Libres de Chambéry, nous considérons que ces chats on le droit de vivre, malgré leur maladie.

Sur simple demande nous pouvons vous indiquer si le chat qui vous intéresse est porteur ou non de ces maladies (test sanguin), sachant que les chatons d’un âge inférieur à 6 mois ne sont généralement pas testés par défaut car le test n’est pas fiable, de l’avis de nombreux vétérinaires. Nous n’avons pas les moyens de payer des tests dont les résultats risquent de varier dans les mois qui suivent !

Le FIV est l’équivalent félin du HIV c’est à dire le sida, mais il n’y a aucun risque de contamination chat/humain, ce n’est pas le même virus. Il se transmet de chat à chat par voies sexuelles, morsure profonde ou de la mère aux chatons. Un chat stérilisé et qui ne cherche pas la bagarre a peu de risques de transmettre la maladie à ses congénères.
Il s’agit d’une immunodéficience, le chat est donc plus fragile, il faut donc le soigner sans trop attendre lorsqu’il se blesse ou attrape froid par exemple.

La leucose (FeLV) est une maladie qui se transmet entre chats par voies sexuelles, ou par contamination par le sang, la salive ou l’utilisation d’une même litière ou de mêmes gamelles ou de la mère au chaton. Il existe cependant un vaccin qui permet de protéger les autres chats pour qu’ils ne soient pas contaminés.
La leucose se manifeste de différentes façons, notamment sous forme de tumeurs ou d’immunodéficience.

Plus d’infos : informations sur le FIV et la leucose FeLV

Ces maladies ne sont pas anodines, mais nous souhaitons offrir une chance à ces chats qui bien souvent sont en pleine forme. Euthanasier ces animaux tant que la maladie n’est pas déclarée ne correspond pas à notre éthique : nous préférons les sauver.

Nous ne sommes pas contre l’euthanasie lorsqu’elle est la seule solution raisonnable, pour un chat qui souffre et ne peu plus être soigné. Nous sommes contre l’acharnement thérapeutique. Mais nous sommes également contre l’euthanasie de chats qui sont en pleine forme et sont simplement plus fragiles ou plus susceptibles de tomber malades plus tard.

Pour cela, nous comptons sur des adoptants qui accepteront dans leur foyer des chats un peu moins bien lotis que les autres, qui ont eu un départ difficile dans la vie. Ces maladies entraînent des craintes irraisonnées chez les adoptants qui hésitent souvent à les accepter tels qu’ils sont.
Ironie de l’histoire : ces adoptants refusent parfois les chats positifs aux maladies afin de protéger leurs propres chats…. qui ne sont généralement pas testés, et sont donc peut être porteurs de ces maladies sans le savoir !

Ci-dessous le fil d’actualité de nos chats en famille d’accueil, qui attendent de trouver un foyer définitif.